Nos Nouveautés

Notre Institut

Nos Départements

Nos Formations

Vie estudiantine

Nos Recherches

Nos Stages

Espace entreprise

Correction des examens

La récupération et la remise des copies d’examen

 Le centre des examens est responsable de la levée de l’anonymat et de la saisie des notes sur les listes des étudiants. L’accès au centre des examens est strictement interdit aux étudiants.

 Chaque enseignant est responsable de la récupération puis de la remise au centre des examens, de ses copies.

 La récupération des copies d’examen en vue de leur correction peut se faire 24 heures après la fin de l’épreuve.
  • Chaque enseignant récupère avec ses enveloppes :
Une liste de codes correspondant à ses copies, sur laquelle il devra reporter les notes d’examen.
Le corrigé et le barème de l’examen mis à sa disposition par le coordinateur pédagogique.
  • Chaque enseignant recompte, en présence d’un agent du centre des examens, le nombre de copies dans chaque enveloppe qui lui est remise, avant de signer le registre de récupération des copies.
  • Une vigilance extrême doit être portée à la manipulation, au transport et à l’échange des copies afin d’éviter les confusions, les déplacements ou les pertes. La perte ou le vol d’une ou de plusieurs copies, constitue une faute grave qui engage la responsabilité personnelle de l’enseignant.
  • Une fois corrigées, les copies sont remises au centre d’examen, dans les délais impartis. Elles sont accompagnées de la liste codée des notes, remplie et signée.
  • L’agent qui reçoit les copies, les recompte puis fait signer à l’enseignant, le registre de remise des copies.

​La correction des copies d’examen

Les copies d’examen sont corrigées par l’ensemble des membres de l’équipe pédagogique au prorata du nombre de groupes dont ils ont la charge durant le semestre.

Pour un bon déroulement des corrections et une équité dans le traitement des copies, chaque enseignant correcteur doit :

  • Accorder le maximum d’attention à la correction des copies et respecter scrupuleusement le barème et la méthodologie proposés. Il faut notamment s’assurer de manière systématique, que toutes les questions ont été effectivement corrigées, qu’il n’y a pas eu d’erreur dans la correction ou le calcul de la note finale.
  • Rédiger clairement et de façon lisible la note accordée à chaque question ou partie de l’examen ainsi que la note finale.
  • Barrer toute réponse incorrecte.
  • Barrer clairement toute partie de la copie où rien n’est écrit.
  • Ecrire « copie blanche » sur les copies qui ne comportent aucune réponse à l’examen.
  • Signer chaque copie corrigée.
  • Dans la mesure où les moyens de l’institution le permettent, mettre en place un système de double correction des copies.
  • Aucune note ne peut être révisée ou harmonisée après la levée de l’anonymat, quelles que soient les raisons.

La levée de l’anonymat et la saisie-vérification des notes :

Après la levée de l’anonymat, le centre des examens est responsable de la saisie manuelle des notes et le service informatique de la saisie sur ordinateur, des notes.

L’accès au centre des examens et au service informatique sont strictement interdits aux étudiants.

  • Dès que les enseignants ont remis les copies et les listes de notes codées, le centre des examens procède à la levée de l’anonymat des copies.
  • Une fois les notes saisies en informatique, l’administration demande aux coordinateurs et aux responsables de cours de procéder à la vérification de la concordance code / nom et prénom / note par le biais d’une confrontation des listes informatiques avec les copies.
  • Toute erreur de saisie doit être corrigée séance tenante.
  • Quand la liste est validée par l’enseignant en charge du cours ou le coordinateur, il la remet au service informatique datée et signée.